LES RENCONTRES DE LA TRANSITION

payscoeurheraultAvec le soutien du Pays Coeur d’Hérault, Humus Pays d’Oc organise un cycle de rencontres de la transition. Ces rencontres s’inscrivent dans la lignée de la FETT* du Pays Cœur d’Hérault et dans le cadre du Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET).

* La Fabrique de l’Engagement pour la Transition Territoriale. La Fett est un espace et un temps ouvert à tous par le Pays Coeur d’Hérault pour créer une culture commune de la transition par le partage et le retour d’expériences, d’actions locales.

Ces rencontres auront pour but de mettre en lumière des connaissances, savoir-faire et retours d’expérience sur plusieurs des thématiques centrales dans notre association : la résilience alimentaire, la gestion de l’eau, la gestion des sols et l’adaptation aux aléas climatiques. Ouvertes à tous, habitants, élus, entreprises, associations… ces rencontres sont, à l’instar de la FETT, un moment de ressources et d’échanges pour construire ensemble la feuille de route de la transition territoriale sur les thématiques proposées.

L’objectif de ces rencontres est aussi de co-construire une résilience sociale en initiant une dynamique de partage et d’échanges (de savoir-faire, de connaissances) qui est vouée à durer dans le temps.

rencontres transition

Ces rencontres se dérouleront des samedis entre avril et décembre 2022. Les dates et programmes détaillés seront bientôt en ligne.

I. VERS LA RÉSILIENCE ALIMENTAIRE DE NOTRE TERRITOIRE

La résilience alimentaire est la capacité des territoires à garantir la sécurité alimentaire de leur population dans un contexte de perturbations multiples (changement climatique, épuisement des ressources, effondrement de la biodiversité, crise sanitaire, économique, politique…). Plusieurs leviers d’actions et initiatives existent, notamment à l’échelle des collectivités territoriales, pour engager dès à présent notre système alimentaires sur des voies de résilience. Du constat aux pistes d’actions, l’objectif de cette journée de rencontre est de co-construire une feuille de route adaptée, atteignable et réaliste pour développer la résilience alimentaire du territoire Cœur d’Hérault.
Évènement gratuit, sur inscription. VOIR LA PAGE DE L’EVENEMENT

II. LE PAYSAGE AU SERVICE DE LA GESTION DE L'EAU PLUVIALE

Face au constat du durcissement des conditions hydriques (démarcation de plus en plus importante entre périodes humides et sèches – concentration des précipitations annuelles et longues périodes sans précipitations, tarissement des sources et cours d’eau de plus en plus précoce, épisodes venteux asséchants…), la gestion de l’eau est en enjeu de priorité pour l’avenir de notre territoire.

L’objectif de cette journée de rencontre est de créer une culture commune autour des enjeux et des aménagements paysagers pour optimiser la gestion de l’eau pluviale et d’envisager collectivement les solutions à mettre en œuvre.

AU PROGRAMME 

Matin :

Les enjeux de la gestion de l’eau pluviale : lisser les moments sans pluie pour tenir le plus longtemps possible sans eau, augmenter la réserve utile du sol (sa capacité de rétention d’eau), drainer en cas d’épisodes pluvieux intenses

Les aménagements paysagers pour gérer le ruissellement à l’échelle d’un bassin versant, réguler les excès d’eau et répartir son utilisation pendant les périodes de sécheresse (améliorer la structure des sols, intégrer les arbres dans la gestion paysagère, travailler avec les courbes de niveau, aménager des retenues d’eau à des endroits clés, etc.)

Quels sont les coûts, avantages et limites des différents aménagements ?

Après-midi :

Présentation de cas concrets de restauration de petits cycles de l’eau

Table ronde autour des aménagements à souhaiter et envisager pour notre territoire pour optimiser la gestion des eaux pluviales à l’échelle paysagère.

III. POUR DES SOLS VIVANTS EN PAYS COEUR D'HERAULT

Comment revitaliser nos sols à l’échelle du territoire pour favoriser leur résilience face aux enjeux de demain ?

Matin :

Connaissance et compréhension des fondamentaux du sol : le sol à la base des écosystèmes

Sous la pression des activités humaines passées ou actuelles, le sol s’est épuisé et dégradé, a perdu ses caractéristiques physico-chimiques et biologiques et ne rend plus les services écosystémiques dont les humains (entre autres) sont dépendants.

La santé du sol est le levier sur lequel il est possible d’agir pour développer la résilience des sols face aux aléas du changement climatique. Un sol en bonne santé retient mieux l’eau et offre des conditions de vie plus propices à la culture et à la production et donc répondre à l’enjeu de relocaliser notre alimentation.

Après-midi :

Comment prendre en compte ces sols, les diagnostiquer, les reconquérir et les valoriser ?

La prise en compte de l’ensemble des sols, ressource fondamentale du territoire et non renouvelable à l’échelle humaine, est nécessaire pour alimenter la réflexion et l’action.

Quels moyens pour redonner leur fonctionnalité aux sols et de les valoriser lors de la reconversion de friches ou délaissés. Comment améliorer leur fonctionnalité biologique ? Comment préserver le sol non artificialisé, voire le « renaturer » ?

IV. ATTENUER LES IMPACTS DES ALEAS CLIMATIQUES GRACE AU PAYSAGE

Programme à venir…